Casa Xitla Casa Xitla Casa Xitla Casa Xitla Casa Xitla

FRANÇAIS

  • Bienvenue
  • Histoire
  • Ce qui signifie Lekil Kuxlejal?

Bienvenue à Casa Xitla, territoire de rencontre avec l’autre, avec les autres, avec soi-même.

Bâtie sur la pierre volcanique du sud de la ville de Mexico, notre maison est une réserve écologique, où nous expérimentons les énergies alternatives et la culture de la terre. C’est aussi un lieu de silence, silence créateur, qui permet d’évoquer la beauté du monde grâce à l’art et la systématisation des idées dans le travail universitaire et scientifique. Avec des propositions concrètes nous nous efforçons de réaliser et de contribuer à réaliser le monde que nous désirons : un monde d’égalité, d’unité, de respect, de fraternité, de justice, de joie…

Nous voulons construire ensemble un habitat où s’épanouir.

Et nous vous y attendons !

Fondées par le P. Jean-Pierre Médaille (1610-1669) et six femmes, Francoise Eyraud, Claudia Chastel, Marguerite Burdier, Anna Vey, Anna Chaleyer et Anna Brun, des veuves et des jeunes filles attirées par l’esprit de la vie religieuse non monastique, les Soeurs de Saint-Joseph furent reconnues en France par décret épiscopal du 10 mars 1651.

Elles se développèrent ensuite rapidement jusqu’à la Révolution française. Par la suite, ce fut Mère Saint Jean Fontbonne (1759-1843) qui regroupa à Lyon la congrégation dispersée. Depuis, suivant l’esprit original des fondateurs, les soeurs ont développé maintes activités, des écoles aux prisons, et dans de nombreux pays. Arrivées au Mexique en 1930 à l’invitation des Maristes, elles se sont vite engagées dans des villes et des villages. À Santa Ursula Xitla elles ont établi leur noviciat en 1960 puis, sur la rêquete de Soeur Marie du Sacré-Coeur, un centre de retraites, inauguré le 8 décembre 1966 lors d’une célébration présidée par Checa OCD. Depuis, le centre de retraites de Santa Úrsula Xitla a aidé d’innombrables personnes à trouver leur silence intérieur, à comprendre l’esprit d’unité et de communion.

En octobre 2009, l’association Mysterion, communauté dans la diversité, a repris la gestion de la maison et lancé une activité dans le même esprit, tout en invitant les manifestations culturelles, esthétiques, intellectuelles et spirituelles à se rencontrer et s’enrichir.

Quelques mois plus tard, en juillet 2010, l’association Lekil Kuxlejal a pris en charge Casa Xitla dans le but d’encourager la rencontre et la réflexion des divers groupes qui s’y retrouvaient, et de promouvoir l’intérêt pour l’écologie, en participant à la préservation du grand jardin de la maison et des différentes espèces d’oiseaux, de mammifères et d’insectes qui y vivent ; d’inciter à l’étude et l’utilisation d’énergies alternatives ; de développer des cultures destinées à la consommation propre, avec l’aide d’étudiants intéressés à la fois par les objectifs de la maison et l’avancée de leur recherche universitaire.

Xitla vient du mot xictli qui signifie “nombril” en nahuatl, une langue indigène du Mexique. Cette étymologie nous invite à revenir aux origines, aux sources qui sont par essence un réservoir de renouveau et d’innovation.

Lekil Kuxlejal signifie en langue indigène tzeltal “harmonie de vie, ordre, union, intégration de l’individu, de la communauté et de la nature”. On atteint le Lekil Kuxlejal lorsqu’il y a paix intérieure, quand notre coeur est joyeux ; et notre coeur est joyeux dans le silence, Slamalil K’inal, à savoir un silence de l’esprit, un état d’harmonie avec l’autre et les autres ; c’est pourquoi Ch’ab, le silence, est sacré, un état de conscience permettant la pacification, qui rend les gens légers et heureux.

Nous sentons l’atmosphère sourire,
ainsi que les oiseaux dans la nature.
Et nous sommes comme eux,
en vol de par le monde…

Dans cette chanson tzeltal, le monde rit comme rient ceux qui ont atteint le Lekil Kuxlejal, dans la plénitude, ils vont comme l’eau, paisible, torrentielle, abondante, impétueuse, violente, selon les cas, mais en paix. La paix est le lieu du silence, dans la paix il n’y a ni tristesse du coeur, ni douleur, ni pleurs, ni craintes, il y a juste le flux de la vie, le pouls de la vie, son va-et-vient de par le monde, en vol “ainsi que les oiseaux dans la nature”…

Fondé sur ces idées, Lekil Kuxleja est un groupe de personnes qui s’efforcent de réaliser un espace d’harmonie à Casa Xitla